19/11/2014 | communication | PDF | imprimer

Nuove di diverse corti e paesi

Hebdomadaire imprimé à Lugano dès le 1er août 1746. Connu sous le nom de Gazzetta di Lugano, il prit officiellement ce titre le 2 janvier 1797. Fondé par la famille Agnelli, qui fut à l'origine de l'ouverture de la première imprimerie au Tessin, il bénéficia d'une large diffusion, surtout dans les Etats du nord et du centre de l'Italie. Conçue selon les canons du journalisme du XVIIIe s., cette publication relatait les nouvelles politiques des cours européennes, avec çà et là quelques chroniques locales. Elle prit le parti des jansénistes dans leur querelle contre les jésuites, ce qui lui valut d'être interdite dans les Etats de l'Eglise en 1768. La revue se montra ouverte aux réformes des Lumières et s'occupa de la guerre d'Indépendance américaine (elle fut le premier périodique de langue italienne à publier des extraits de la Déclaration d'indépendance de 1776). En 1788, à la mort de l'abbé Gian Battista Agnelli, qui avait été son rédacteur pendant plus de quarante ans, la direction fut reprise par l'abbé Giuseppe Vanelli. Celui-ci donna à l'hebdomadaire une ligne politique plus marquée et favorable aux idées de la Révolution française, ce qui provoqua les protestations du gouvernement autrichien de la Lombardie. La publication de la revue cessa brutalement après le numéro 17 du 29 avril 1799 à la suite des émeutes anti-françaises de Lugano pendant lesquelles l'imprimerie Agnelli fut mise à sac et l'abbé Vanelli passé par les armes.


Bibliographie
– C. Caldelari, Bibliografia luganese del Settecento, 1999, 577-653
– F. Mena, Stamperie ai margini d'Italia, 2003, 23-34, 77-94, 98-106
– C. Caldelari, L'arte della stampa da Milano a Lugano, 2008

Auteur(e): Carlo Agliati / AMC