16/02/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Quatre cantons (chapitre)

Désignation usuelle, au plus tard dès la fin du XVe s., du décanat de Lucerne (attesté en 1168), l'un des sept décanats de l'archidiaconat d'Argovie dans le diocèse de Constance. Les plus anciens statuts datent de 1412. Comptant vingt-six paroisses en 1275 et cinquante-huit en 1808, le chapitre des Quatre cantons comprenait cinq "sextariats": Lucerne (villages au bord du lac et sur la Reuss, Entlebuch jusqu'à Malters, enclave de Beromünster au nord), Uri (sans l'Urseren), Schwytz (Schwytz intérieur), Obwald et Nidwald (sans Engelberg), chacun ayant à sa tête un Sextar qui assumait à tour de rôle la charge de doyen. Des assemblées capitulaires se tenaient régulièrement à Lucerne. Le rattachement des cantons de Suisse centrale aux diocèses de Coire et de Bâle en 1820 entraîna la disparition de fait du chapitre, formellement dissous en 1847.


Bibliographie
– J. Schneller, «Das ehemalige Lucerner- oder Vierwaldstätter-Capitel und seine ältern Briefschaften», in Gfr., 24, 1869, 1-102
HS, I/2, 194-198 (bibliogr.)

Auteur(e): Hans Stadler / PM