National-Zeitung

La Schweizerische National-Zeitung, l'un des journaux de la Régénération les plus attachés au radicalisme, fut fondée à Bâle en 1842 par Jakob Christian Schabelitz. De 1860 à 1888, elle parut sous le titre Der Schweizerische Volksfreund, puis reprit celui de National-Zeitung, tout en restant fidèle à sa ligne radicale. Editée par des représentants de la famille Schwabe et, dès 1950, de la famille Hagemann, elle devint le principal journal bâlois (25 000 exemplaires en 1920, 45 800 en 1950, 95 500 en 1975). Dans les années 1960, elle s'engagea dans une voie résolument favorable à la gauche libérale. En 1970, elle fut le premier journal suisse à se doter d'un statut rédactionnel. Elle prit en 1975 un virage à droite qui entraîna le départ de nombreux rédacteurs, puis fusionna en novembre 1976 avec les Basler Nachrichten, un journal libéral-conservateur plus petit, pour former la Basler Zeitung .


Bibliographie
– A. Brüderlin, Das Basler Zeitungswesen, th. ms. Heidelberg, 1920
– M. Jäggi, So ging die National-Zeitung kaputt, 1978

Auteur(e): Ruedi Brassel-Moser / WW