No 2

Martini, Friedrich von

naissance 24.3.1833 à Herkulesbad (Hongrie, auj. Baile Herculane, Roumanie), décès 29.1.1897 à Frauenfeld, probablement cath., plus tard protestant, Hongrois, de Frauenfeld (1869). Fils de Johann, médecin, de Ratisbonne, et d'Aloysia Troïtsch. ∞ 1864 Eleonore Keller, fille de Gustav Adolf, médecin à Frauenfeld. Etudes techniques à Vienne (1850), au polytechnicum de Karlsruhe (1854-1857). M. travailla à la fabrique de construction de machines de Karlsruhe (1857), puis dans le bureau de construction des frères Sulzer à Winterthour (1858-1861). Lieutenant de l'armée impériale et royale lors de la guerre de 1859 contre les Italiens. Employé de la fabrique de construction de machines de Frauenfeld (1861), associé de la firme Martini & Tanner (1863), devenue F. Martini & Co. en 1879. Dès 1870, M. construisit des moteurs hydrauliques et à combustion, qui serviront de base à l'usine d'automobiles de son fils aîné Adolf. En 1883, à Zurich, il présenta à l'Exposition nationale suisse sa machine à plier le papier à double pli, inventée en 1876. A cette époque, il employait 300 ouvriers. M. déposa dix-sept brevets concernant notamment une culasse de fusil (1868) et une machine à broder munie d'un dispositif de préhension (1883). Membre du Conseil de la commune bourgeoise de Frauenfeld (1879-1895), de la commission de surveillance de l'école cantonale (1880-1888), administrateur du tramway Frauenfeld-Wil (SG) de 1886 à 1895. M. acquit une renommée internationale grâce à ses fusils, le Martini-Henry, utilisé dès 1871 dans l'armée anglaise, et le Martini-Stutzer, tout en obtenant des succès commerciaux avec son assortiment standardisé de vis et ses machines à broder.


Bibliographie
– Ch. Bischof, Friedrich von Martini (1833-1897), 1992

Auteur(e): Bruno Meyer / WW