No 48

Weber, Johann Jacob

naissance 3.4.1803 à Bâle, décès 16.3.1880 à Leipzig, prot., de Siblingen, puis de Leipzig (1834). Fils de Hans Conrad, toilier, et d'Elisabetha Schlatter. ∞ 1838 Marietta Andrien, fille d'un teinturier en soie de Saint-Chamond (Rhône-Alpes). Gymnase, puis formation chez Emanuel Thurneysen, libraire à Bâle. W. travailla entre 1825 et 1830 aux éditions J.J. Pachoud à Genève, Firmin Didot Frères à Paris, Breitkopf & Härtel à Leipzig, ainsi que dans la librairie Herder à Fribourg-en-Brisgau. Il dirigea ensuite la filiale de Leipzig de la firme Bossange Père, Paris. En 1834, il fonda sa maison d'édition à Leipzig et réalisa un grand nombre de publications illustrées de haute qualité. En 1840, il perça au niveau international en éditant La vie de Frédéric le Grand, de Franz Kugler, illustrée par Adolf Menzel. Sa réussite majeure fut la création, en 1843, de l'Illustrirte Zeitung, qui acquit rapidement une position dominante dans la presse, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des frontières allemandes. W. fit entrer ses trois fils dans l'entreprise, qui devait disparaître lors du bombardement de la ville en 1944. Consul de Suisse pour le royaume de Saxe et les principautés de Thuringe (1867). Nombreuses distinctions.


Bibliographie
– E. Schellenberg, «Johann Jakob Weber, Buchhändler», in SchBeitr., 33, 1956, 289-300
– W. Weber, Johann Jakob Weber, 22003

Auteur(e): Michel Guisolan / FP