No 12

Bucher, Franz Josef

naissance 17.1.1834 à Kerns, décès 6.10.1906 au Caire, cath., de Kerns. Fils de Sébastien, paysan et conseiller, et de Theresia Durrer. ∞ 1) Anna Maria Durrer, 2) Josefa Durrer. B. fréquenta l'école de son village et l'école réale du collège de Sarnen (1844-1845). Après avoir travaillé des années comme armailli et paysan, il fonda avec son futur beau-frère Josef Durrer l'entreprise de scierie Bucher & Durrer (1864). En 1868, les deux hommes créèrent à Kägiswil une fabrique de parquets et construisirent désormais des granges et des maisons d'habitation. En 1869-1870, ils bâtirent leur premier hôtel, le Sonnenberg à Engelberg. En 1871, B. acheta la Trittalp sur le Bürgenberg et y édifia le grand hôtel Bürgenstock, ouvert en 1873; le succès amena son agrandissement entre 1887 et 1905 en un vaste complexe hôtelier (avec funiculaire électrique, parc-hôtel et palace, ascenseur vers Hammetschwand, etc.).

Dès le début des années 1880, l'entreprise, sous la direction de Durrer, étendit vers le sud-est de l'Europe ses activités de commerce et de travail du bois. B. dirigeait la branche hôtelière qui, dès 1879 et surtout dans les années 1890, devint une impressionnante chaîne d'hôtels de première classe en Suisse et à l'étranger (Grand Hôtel Méditerranée à Pegli près de Gênes, hôtel de l'Europe à Lucerne, Minerva et Quirinal à Rome, etc.). De plus, l'entreprise s'occupa à partir du milieu des années 1880 de la construction de routes et de chemins de fer de montagne (Lugano, Gênes, Stanserhorn, Monte San Salvatore, etc.) et d'usines électriques. En 1895, l'entreprise fut liquidée. B. reprit les hôtels et les chemins de fer et continua de fonder des établissements de luxe (hôtels Palace de Lugano, Milan et Lucerne, Semiramis au Caire). Esprit audacieux, très actif, il réussit à devenir un "roi de l'hôtellerie" pesant plusieurs millions. Il fut membre du Conseil communal (exécutif) de Kerns, conseiller cantonal d'Obwald (1884-1896), promoteur, cofondateur et administrateur de la Banque cantonale d'Obwald fondée en 1886.


Bibliographie
– F. Odermatt, F. Frey-Fürst, Bürgenstock, 1948, 47-60
– H. Egger-von Moos, H.R. Schmid, «Franz Josef Bucher-Durrer», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 6, 1956, 65-85
– R. Cuonz, Hotelkönig, Fabrikant: Franz Joseph Bucher - Bergbahnbauer, Erfinder: Josef Durrer, 1998

Auteur(e): Roland Sigrist / WW