Helvetische Konkordiagesellschaft

Société à but religieux, scientifique, patriotique et social, fondée en 1768 par le chanoine lucernois Franz Joseph Leonti Meyer von Schauensee. Tenant de préférence ses assemblées annuelles dans des sites historiques de Suisse centrale, elle comptait quarante à cinquante membres, tous catholiques jusqu'en 1778, issus du clergé ou de la classe supérieure cultivée. Sans se fermer aux Lumières, elle soutenait fermement les positions dogmatiques de l'Eglise et cultivait des valeurs liées à la tradition baroque. C'est pourquoi les milieux de la Société helvétique la gardèrent à distance. Elle cessa ses activités en 1783. Première organisation commune aux cinq cantons de Suisse centrale, elle contribua à la formation d'une conscience identitaire régionale.


Bibliographie
– E. Erne, Die schweizerischen Sozietäten, 1988, 57-62

Auteur(e): Hans Stadler / WW