No 1

Fiala, Friedrich

naissance 21.7.1817 à Nidau, décès 24.5.1888 à Soleure, cath., de Seehof et Herbetswil. Fils de Franz Xaver, médecin et pharmacien, et de Maria Katharina Hirt. Gymnase à Soleure, études de théologie à Fribourg-en-Brisgau et Tübingen (notamment chez Carl Joseph Hefele). Prêtre en 1841, vicaire à Biberist et maître secondaire à Laufon. Curé de Herbetswil (1844-1857), puis directeur jusqu'en 1871 de l'école normale cantonale de Soleure et maître au gymnase dès 1860. Cofondateur et président (1859-1885) de la Société d'histoire du canton de Soleure, vice-président (dès 1860) de la Société générale suisse d'histoire. Chanoine (1862) et prévôt (1870) du chapitre cathédral de Bâle. F. joua un rôle important de médiateur pendant le Kulturkampf, à titre de vicaire général de Soleure et de vicaire de la paroisse de la ville (1876-1884), en particulier après l'expulsion de l'évêque en 1873. Evêque de Bâle (1885-1888), il se consacra au rétablissement de relations juridiques entre le diocèse et les gouvernements cantonaux, à de longs déplacements pour des confirmations et à l'édition de nouveaux catéchismes diocésains. Il parvint à surmonter les antagonismes soulevés par le Kulturkampf. Auteur de nombreuses publications sur l'histoire ecclésiastique et soleuroise. Docteur honoris causa de la faculté des lettres de l'université de Zurich en 1884.


Fonds d'archives
– Fonds, ZBSO
Bibliographie
DHGE, 16, 1385-1387
HS, I/1, 398-401; II/2, 534-535
– Gatz, Bischöfe 1803, 187-190
– P. Jäggi, «Friedrich Fiala, Gelehrter und Bischof», in JbSolG, 61, 1988, 5-18

Auteur(e): Markus Ries / LA