03/01/2015 | communication | PDF | imprimer

Vendlincourt

Comm. JU, distr. de Porrentruy. Plusieurs fermes bien conservées des XVIIIe et XIXe s. 1136 Uuandeleincurt, ancien nom all. Wendlinsdorf. 494 en 1818, 644 en 1850, 794 en 1900, 615 en 1950, 617 en 2000. V. partagea le sort indécis de l'avouerie d'Ajoie, intégrée à l'évêché de Bâle à la fin du XIIIe s., et fit partie sous l'Ancien Régime de la mairie de Cœuve. Sous le régime français (1793-1813), V. fut rattaché au département du Mont-Terrible puis du Haut Rhin, avant de passer au canton de Berne (1815-1978). Au spirituel, V. releva de Damphreux jusqu'en 1619, puis de Bonfol, fut érigé en paroisse en 1802, et officiellement rattaché à Bonfol de 1874 à 1907. L'église Saint-Léger fut reconstruite en 1817. En 1832, V. fut occupé quelques jours par Berne pour avoir refusé de payer l'impôt par solidarité avec son curé qui n'avait pas voulu prêter serment à la Constitution. Commune mixte en 1836. Ligne de chemin de fer Porrentruy-Bonfol dès 1901. Vastes forêts communales, horlogerie du milieu du XIXe au début du XXe s. La scierie fondée en 1928 est la principale entreprise de V.


Bibliographie
– A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien évêché de Bâle, 8, 72-119

Auteur(e): Dominique Prongué