No 3

Philippe, Jean Adrien

naissance 1815 à La Bazoche-Gouet (Centre, F), décès 5.1.1894 à Genève, cath., Français. Fils de Jean-Antoine, horloger, et de Marie Jeanne Catherine Fernelle. ∞ Anne Marie Bailly, fille de François Aristide, Française. Formé auprès de son père, P. s'engage en 1833 chez un maître-horloger au Havre puis à Londres, puis crée une manufacture de montres à Versailles. Il est l'inventeur, en 1842, du système de remontage moderne pour montres de poche, le "remontage par la couronne", qui a remplacé l'usage de clés. Remarqué par Antoni Norbert Patek, marchand de montres polonais installé à Genève, P. est engagé par ce dernier en 1845, puis devient son associé (Patek Philippe & Cie). P. écrivit dans le Journal de Genève des articles sur la production industrielle des montres.


Bibliographie
– M. Huber, A. Banbery, Patek Philippe, 1982

Auteur(e): Jean de Senarclens