Grafenried

Ancienne commune BE, district de Fraubrunnen, arrondissement administratif de Berne-Mittelland, partie de la commune de Fraubrunnen depuis 2014. Situé sur le plateau oriental de Rapperswil, le territoire communal comprenait le village de G. ainsi que les hameaux de Buchhof et de Binel, apparus au XVIe s. 1258 Gravenriet, 1262 Riede. 262 hab. en 1764, 640 en 1850, 556 en 1900, 692 en 1950, 899 en 2000. Tumulus hallstattien à Eichsberg, éventuellement villa romaine et village déserté du bas Moyen Age près de Wille/Wittenberg, adduction d'eau, datant également de la fin du Moyen Age, dans le village. Les biens, la juridiction et le patronage, autrefois propriété des comtes de Thierstein, furent acquis par le couvent de Fraubrunnen au XIIIe s. A la Réforme (1528), G. passa avec le couvent au bailliage bernois de Fraubrunnen dans la juridiction de Zollikofen. Sur le site d'une tombe du haut Moyen Age fut construite une église halle (édifice actuel de 1748) à l'extérieur du village, sur la route de Fraubrunnen (VIIe ou VIIIe s.). Acquise par le couvent (1258), elle devint la paroissiale des deux communes (1535). Au XIXe s., l'élevage et l'industrie laitière (fromagerie en 1848) s'ajoutèrent à la céréaliculture. Un remaniement parcellaire s'ensuivit (1933-1935). Malgré la station de chemin de fer (1916) sur la ligne Soleure-Zollikofen-Berne (actuelle communauté tarifaire Berne-Soleure), le village resta marqué par les activités rurales et l'artisanat. Après 1970, l'industrie se développa (récupération de pièces automobiles, construction métallique, fabrique d'articles en bois). C'est à partir de 1976 que furent aménagés les nouveaux quartiers de Bachtelen et de Sinfonia.


Bibliographie
– P. Zryd, Grafenried zur Zeit der Dreifelderwirtschaft, 1942
– K. Aerni et al., Das Versorgungsgebiet der Elektra Fraubrunnen, 1979
– H. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Grafenried, 2001

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / FS