Bautte, Jean-François

naissance 26.3.1772 à Genève, décès 30.11.1837 à Genève, natif, d'une famille originaire de Castres (F). Fils d'Abraham, émailleur (décès1773), et de Marie-Anne Mare (suicide en 1782). ∞ 1) Jeanne-Suzanne Grandpierre, 2) Marthe-Elisabeth Séchehaye. Enfance difficile. Apprentissage d'orfèvre-bijoutier en 1784, puis de monteur de boîtes, en 1790, chez Jacques-Dauphin Moulinié. Entreprenant et doué pour le commerce, B. s'associe en 1793 à son ancien patron sous la raison sociale "Moulinié et Bautte". Il aura plus tard sa propre fabrique d'horlogerie qui occupera de nombreux ouvriers et jouira d'une réputation internationale.


Bibliographie
– E. Jaquet, «Le cabinotier Jean-François Bautte, rénovateur de la "Fabrique" genevoise», in Revue internationale d'horlogerie, 51, 1950, 7, 49-59

Auteur(e): Jacques Barrelet