No 1

Givaudan, Léon

naissance 12.1.1875 à Caluire (Rhône-Alpes), décès 25.3.1936 probablement à Paris, cath., Français. Fils d'Evariste André et de Marie Thérèse Aurore née G. Frère de Xavier ( -> 2). Etudes de chimie à Lyon et Zurich. Dès 1895, G. fabrique des huiles essentielles et des parfums synthétiques dans un laboratoire de fortune à Zurich. En 1898, il loue 6200 m2 à la ville de Genève. La maison Givaudan s'installe ainsi l'année suivante à Vernier, au bord du Rhône, près de l'usine de Chèvres, la première des grandes installations hydroélectriques de la région. Les premiers produits fabriqués ont pour but d'atteindre le maximum de pureté olfactive (alcools benzylique et cinnamique, divers acétates). Mobilisé en 1914 dans l'armée française, G. fait venir en Suisse son frère Xavier pour diriger l'entreprise. A la fin de la guerre, il s'installe à Paris.


Bibliographie
– L. Buhart, «Les flacons de la séduction», in L'Estampille-L'objet d'art, 263, 1992, 68-75

Auteur(e): Ingrid Liebeskind Sauthier