21/01/2010 | communication | PDF | imprimer

Montignez

Ancienne comm. JU, distr. de Porrentruy, depuis 2009 comm. de Basse-Allaine avec Courtemaîche et Buix. A l'écart de l'axe Porrentruy-Delle, sur un plateau fertile entouré de forêts. Au sud-ouest du village, hameau et ancien prieuré de Grandgourt. 731 Montaniaco. 245 hab. en 1818, 357 en 1850, 407 en 1870, 318 en 1900, 356 en 1950, 249 en 2000. Découverte d'un sarcophage monolithique mérovingien dans le chœur de l'église Saint-Martin. L'abbaye de Bellelay possédait d'importantes colonges à M. Au Moyen Age, M. partagea le sort indécis de l'avouerie d'Ajoie, intégrée à l'évêché de Bâle à la fin du XIIIe s. Sous l'Ancien Régime, la commune faisait partie de la mairie de Cœuve. Rattachée aux départements français du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin (1793-1813), elle passa ensuite au canton de Berne (bailliage puis distr. de Porrentruy, 1815-1978). Ancienne paroisse relevant du diocèse de Besançon jusqu'en 1779, église du XVIIIe s. Plusieurs constructions à colombages, influence de l'Alsace voisine. Commune mixte dès 1836. M. connut une modeste industrialisation dès la fin du XIXe s.: horlogerie, manufacture d'outils de précision fondée en 1881. Au début du XXIe s., il conservait toutefois son caractère agricole.


Bibliographie
– L. Vautrey, Notices hist. sur les villes et les villages du Jura bernois, 2, 1863, 137-146 (réimpr. 1979)
– R. Ecabert, Das Herz der Gemeinde Montignez, dactyl., 1970

Auteur(e): Dominique Prongué