06/01/2003 | communication | PDF | imprimer | 

Enfers, Les

Comm. JU, distr. des Franches-Montagnes, comprenant le hameau de Cerniévillers. 1330 Au cruz des Enfers. 290 hab. en 1818, 203 en 1850, 287 en 1870, 194 en 1900, 164 en 1930, 196 en 1950, 130 en 2000. La localité fit partie de la seigneurie des Franches-Montagnes. En 1428, le maire des E., Jehannenat Symonin, signa l'acte par lequel le prince-évêque accorda aux communautés de la région le droit d'angal pour l'amélioration des chemins. La communauté des E. resta rattachée à la paroisse de Montfaucon. Après l'annexion aux départements français du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin (1793-1813), la localité fit partie du canton de Berne de 1815 à 1978. Cerniévillers, qui formait une municipalité durant la période française, fut incorporé aux E. en 1817. Pour l'exploitation des pâturages et des forêts, il forma toutefois une section distincte jusqu'en 1962.


Bibliographie
– A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien évêché de Bâle, 3, 1900, 96-97 (réimpr. 1980)

Auteur(e): Claude Rebetez