Mervelier

Comm. JU, distr. de Delémont. Village du val Terbi, construit le long de La Scheulte, au pied du col du même nom, sur la route Delémont-Balsthal. Vers 1184 Morswilre, ancien nom all. Morschwil. 377 hab. en 1818, 490 en 1850, 433 en 1900, 539 en 1950, 585 en 2000. M. fit partie de la prévôté de Moutier-Grandval (évêché de Bâle), de la région dite Sous-les-Roches et restée catholique, ensuite des départements français du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin (1793-1813) et du canton de Berne (bailliage puis distr. de Moutier, 1815-1978). Commune mixte depuis 1853. M. dépendit de la paroisse de Montsevelier jusqu'en 1771, avant d'être érigé en paroisse, englobant Schelten et, de 1874 à 1935, Montsevelier. Eglise Saint-Rémi, à l'écart du village (1770-1772, avec une façade monumentale en pierre de taille, transformée en 1841-1842), bel exemple de transition entre le baroque tardif et le néoclassicisme. Agriculture et arbres fruitiers, tissage de la soie (XIXe-XXe s.) et un peu d'horlogerie (XXe s.).


Bibliographie
– A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien Evêché de Bâle, 3, 1900, 3-26 (réimpr. 1980)

Auteur(e): François Kohler