28/11/2005 | communication | PDF | imprimer

Glovelier

Comm. JU, distr. de Delémont. Village situé à l'extrémité ouest de la vallée de Delémont, à l'intersection d'anciennes voies de communication: Porrentruy-Bienne par Bellelay et Pierre-Pertuis et Delémont-La Chaux-de-Fonds. Près de La Roche (880 m), carrefour routier et hameau de Sceut (ad rupem de Zuc, 1210) qui forme une corporation bourgeoise distincte. 1139 Lolenviler. 481 hab. en 1818, 537 en 1850, 634 en 1900, 898 en 1950, 1122 en 2000. Collection de céramiques de l'âge du Bronze final aux Viviers. Monnaies romaines trouvées à Bonabé, sur le tracé d'une voie romaine. G. est l'un des treize francs villages de la vallée de Delémont, seigneurie de l'évêché de Bâle. La paroisse déjà citée au XIIe s. comprenait le village de Saulcy jusqu'en 1802 et de 1874 à 1935. L'église Saint-Maurice, fut rebâtie en 1923-1924 perpendiculairement à l'édifice de 1690-1691. Les territoires de G., commune mixte depuis 1853, et de Saulcy ont été délimités en 1648. Importante scierie (traverses de chemin de fer) et fabrication de pièces détachées pour l'horlogerie et de produits en matière plastique. Gare de la ligne CFF Delémont-Delle et tête de la ligne des Chemins de fer jurassiens (CJ) G.- La Chaux-de-Fonds.


Bibliographie
– L. Vautrey, Notices hist. sur les villes et les villages du Jura bernois, 5, 1881, 291-310 (réimpr. 1979)
– B. Girard, Glovelier dans le miroir de son passé, 1984

Auteur(e): François Kohler