No 10

Visconti, Philippe-Marie

naissance 23.9.1392 à Milan, décès 13.8.1447 à Milan. Fils de Jean Galéas ( -> 6) et de Catherine née V. ∞ 1) 1412 Béatrice Lascaris de Tende, veuve du condottiere Facino Cane, 2) 1427 Marie de Savoie, fille d'Amédée VIII (futur Félix V). A la mort de son père en 1402, V. devint comte de Pavie et seigneur de quelques villes et localités lombardes. Après avoir éliminé les prétendants, il obtint le titre de duc de Milan en 1412. Reconnu par l'empereur en 1416, il entreprit immédiatement de récupérer les territoires tombés en mains ennemies ou perdus lors de révoltes. Il reprit Côme et les places fortes du Sottoceneri en 1416. Poursuivant la reconquête, il parvint à soumettre Gênes en 1421. La forteresse de Bellinzone, alors garnison des Confédérés, fut libérée de ses occupants; les anciens territoires du nord du duché revinrent dans le giron milanais après la bataille d'Arbedo en 1422. Cependant, V. décida avec prudence d'engager des pourparlers avec les cantons, débouchant sur la signature du premier capitulat en 1426. La cession temporaire de la Léventine aux Uranais en 1441, qui mit fin à une brève campagne des Suisses, peut être imputée à un calcul politique précipité. Celui-ci eut de graves conséquences sur les relations entre les cantons primitifs et le duché.


Bibliographie
LexMA, 8, 1721-1722
– G. Vismara et al., Ticino medievale, 1990

Auteur(e): Giuseppe Chiesi / DW