No 6

Visconti, Jean Galéas

naissance 16.10.1351 à Milan, décès 3.9.1402 à Marignan. Fils de Galéas II et de Blanche de Savoie. Neveu d'Amédée VI de Savoie. Cousin et beau-frère de Mastino ( -> 7). ∞ 1) 1361 Isabelle de Valois, fille du roi de France Jean II le Bon, 2) 1380 Catherine V., sa cousine, fille de Bernabò. Après le coup d'Etat aux dépens de son beau-père Bernabò en 1385, V. fut le seul seigneur de Milan. Il obtint en 1395 du roi des Romains Wenceslas le titre héréditaire de duc de Milan. Grâce à sa politique expansionniste agressive, le duché atteignit sa taille maximale. Dans les Alpes, celui-ci allait du val d'Ossola à la haute Valteline, région qui avait une grande importance pour la défense des frontières et le contrôle des voies commerciales. Il comprenait les vallées ambrosiennes, même si le chapitre cathédral de Milan y conservait ses prérogatives: V. reprit les droits de son père sur le val Blenio et acquit la charge de podestat de la Léventine après la mort de Regina della Scala (1384) et de Bernabò (1385), son époux. Il influença l'ordre juridique et institutionnel en révisant les statuts (Locarno en 1391, Bellinzone en 1392) et en promulguant des décrets qui furent souvent le fruit de compromis avec la réalité des régions administrées. Sa mort inattendue provoqua un recul de la cohésion interne de l'Etat et une perte temporaire de territoires, notamment dans le nord du duché; les habitants du val Blenio se soulevèrent contre leur seigneur Taddeo Pepoli, Albert von Sax s'empara de Bellinzone et de Blenio, tandis qu'Uri et Obwald prirent le contrôle de la Léventine.


Bibliographie
DBI, 54, 383-391
– G. Vismara et al., Ticino medievale, 1990

Auteur(e): Paolo Ostinelli / DW