No 1

Sforza, François

naissance 23.7.1401 à San Miniato (Toscane), décès 8.3.1466 à Milan. Fils de Muzio Attendolo, condottiere, et de Lucia di Torsciano. ∞ 1) 1418 Polissena Ruffo (décès1419), 2) 1441 Blanche Marie Visconti, fille de Philippe-Marie Visconti. Figure importante de la Renaissance italienne, S. est connu pour ses talents militaires et politiques. Après s'être emparé du duché de Milan en battant la République ambrosienne (1450), il conclut un capitulat avec les Confédérés lui garantissant leur alliance en échange de la confirmation de privilèges et d'exemptions douanières (17 avril 1450). Soutenu dans la Mesolcina par le comte Heinrich von Sax, il poursuivit la politique de ses prédécesseurs au Tessin: Bellinzone et le val Blenio furent soumis au gouvernement direct de fonctionnaires milanais, les fiefs du Locarnais furent confirmés à Franchino Rusca et ceux du Sottoceneri aux fils légitimes d'Aloisio Sanseverino. S. désirait récupérer la Léventine qui avait été donnée en gage à Uri pour quinze ans en 1441 et avait déjà été l'objet de vaines négociations en 1456. Dès 1463, il essaya de conclure une nouvelle alliance, remplaçant le capitulat de 1450, sans se soumettre aux exigences des Confédérés qui demandaient la cession définitive de la Léventine; toutefois S. mourut avant que les pourparlers n'aboutissent.


Bibliographie
– L. Moroni Stampa, «Francesco I Sforza e gli Svizzeri (1450-1466)», in Gli Sforza a Milano e in Lombardia e i loro rapporti con gli Stati italiani ed europei (1450-1535), 1982, 599-608
Ticino ducale, I/1-3
LexMA, 7, 1822
DBI, 50, 1-15

Auteur(e): Giuseppe Chiesi / AMC