No 5

Sax, Heinrich von

naissance vers 1418, mentionné pour la dernière fois en 1479. Fils de Johann ( -> 9). Comte. Dès 1436, S. figure parmi les prétendants à la succession du dernier comte de Toggenbourg. En 1437, l'hoirie céda le château fort de Grinau au canton de Schwytz. En 1439, S. donna en gage à Schwytz et Glaris sa part du comté d'Uznach, favorisant ainsi les cantons campagnards face à Zurich. Avec ses seigneuries situées sur le Rhin antérieur, S. faisait partie de la Ligue grise. En 1446, le tribunal de cette Ligue l'obligea à accorder aux gens de la Lumnezia-Vals le droit de présentation à la charge de bailli ou amman de la vallée. En 1457, d'un commun accord avec les gens de la Lumnezia, il édicta un règlement contre l'immigration étrangère. Dans son comté de la Mesolcina, il tenta de trouver des arrangements avec Milan. En 1450, il se réconcilia avec le duc François Sforza (accord sur les pensions et les privilèges douaniers) et en 1452, il parvint à apaiser les gens de la Mesolcina en leur accordant de nouveaux statuts. En 1458, son projet de conclure une alliance avec Milan provoqua un soulèvement au sein de la Ligue grise. L'abbé de Disentis calma la population et obtint de S. qu'il accepte de s'aggréger à la Cadi (seigneurie abbatiale) avec la juridiction de la Foppa. S. promit en outre d'ouvrir aux gens de la Cadi son château de Mesocco. En 1479, il fut compris dans le traité de paix entre Milan et les Confédérés. La même année, il céda ses seigneuries à son fils Johann Peter ( -> 7).


Bibliographie
– G. Hofer-Wild, Herrschaft und Hoheitsrechte der Sax im Misox, 1949, 52-73, 175

Auteur(e): Florian Hitz / MBA