Henri II (le Saint)

naissance 6.5.973 (978?) en Bavière, décès 13.7.1024 au palais de Grona (auj. Göttingen), sépulture Bamberg (Bavière). Fils d'Henri le Querelleur, duc de Bavière (branche de la maison de Saxe), et de Gisèle de Bourgogne. ∞ Cunégonde, fille de Siegfried, comte de Luxembourg. Duc de Bavière (995-1004), roi de Germanie en 1002, empereur en 1014. Désigné comme successeur par son oncle le roi de Bourgogne Rodolphe III, H. affermit en 1016 ses prétentions sur cet héritage. Il renforça les liens entre l'Eglise d'Empire et le pouvoir et appuya la réforme monastique lorraine. Il soutint l'évêque de Bâle, gardien des cols du Jura et des routes vers la Bourgogne. H. séjourna souvent à Bâle, notamment en 1019 lors de la consécration de la cathédrale, pour laquelle il fit probablement don de l'antependium en or. En 1020, il soumit l'abbaye de Disentis à l'évêque de Bressanone (Tyrol du Sud). Il entretint aussi des relations étroites avec l'abbaye bénédictine d'Einsiedeln. Canonisé en 1146, il est le deuxième saint patron du diocèse de Bâle.


Bibliographie
– C. Pfaff, Kaiser Heinrich II., 1963
HS, III/1, 522
– K.J. Benz, Untersuchungen zur politischen Bedeutung der Kirchweihe unter Teilnahme der deutschen Herrscher im hohen Mittelalter, 1975, 159-166
HbSG, 139-147
LexMA, 4, 2037-2039
– C. Pfaff, éd., Corpus inscriptionum medii aevi Helvetiae, 3, 1992, 59-64
– S. Hess, «Zwischen Verehrung und Versenkung. Zum Nachleben Kaiser Heinrichs II. in Basel», in BZGA, 102, 2002, 83-143
– S. Hess, «Heinrich II. Deutscher Kaiser und Stadtheiliger von Basel (973/1002-1024)», in Freunde des Klingentalmuseums. Jahresbericht, 2003, 10-19

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / PM