Vinelz

Comm BE, distr. de Cerlier, arrondissement administratif du Seeland. Située à l'extrémité sud-ouest du lac de Bienne et au pied du Schaltenrain, elle comprend le village de V. et les fermes de Budlei. Commune mixte depuis 1852. 1228 Fenis, ancien nom franç. Fenil. 236 hab. en 1764, 580 en 1850, 462 en 1900, 418 en 1950, 735 en 2000. On a mis au jour des vestiges d'occupation, du Néolithique au Bronze final, au bord du lac dans le prolongement de ceux de Lüscherz, ainsi que des traces d'un habitat du Bronze ancien (Schattewil) et des vestiges d'habitats romains (Mieschzälg et Flachseren). Dans la seigneurie de Cerlier au Moyen Age, V. revint à Berne avec les droits de justice (1474) et de patronage (1528), et fut rattaché à la juridiction d'Anet (bailliage de Cerlier). L'église Sainte-Marie, mentionnée en 1228, a probablement été fondée par les comtes de Fenis, qui résidaient au-dessus de V. (château de Fenis ou Hasenburg). L'édifice du début du XIIIe s., qui abrite des peintures murales du XIVe s., connut des transformations à partir de 1484. La paroisse de V. comprend Lüscherz. La commune, à vocation agricole et artisanale, abrite depuis les années 1960 des maisons de vacances et de week-end, dans le village et au bord du lac. Des restaurants, trois campings et un port de plaisance en font un lieu de détente prisé dans la région. Au début du XXIe s., le domaine de l'Obere Budlei, construit après 1691 par Emanuel Gaudard, bourgeois de Berne, est aux mains de plusieurs propriétaires.


Bibliographie
– H.-R. Egli, Die Herrschaft Erlach, 1983
– E. Gross, Vinelz-Ländti: Grabung 1979, 1986
– C. Kessler Loertscher, Bauinventar der Gemeinde Vinelz, 2001

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / UG