No 1

Darby, John Nelson

naissance 18.11.1800 à Londres, décès 29.4.1882 à Bournemouth, anglican, d'une famille aristocratique installée en Irlande. Etudes de droit puis de théologie, consacré en 1826. Déçu par l'Eglise anglicane, D. renonce à sa charge en 1827. Il développe la doctrine de la "ruine de l'Eglise": devenue infidèle, l'Eglise ne peut être restaurée et les croyants doivent se réunir hors de toute structure ecclésiale et sans ministères reconnus. A Genève de l'automne 1837 à fin 1838, souvent à Lausanne et dans le canton de Vaud entre 1840 et 1847, D. enseigne sa doctrine (Darbystes) dans les Eglises nées du Réveil genevois. Sous son influence, la plupart rompent toute relation avec les autres Eglises. En 1850, D. est à Berne et Zurich. Son ministère s'étend aussi à d'autres régions d'Europe puis, dès 1857, à l'Asie et l'Amérique. Il donne de nombreuses conférences en Suisse romande entre 1866 et 1869, quelques-unes en Suisse alémanique. Dernière visite à Genève en 1878. Nombreuses publications, dont des traductions littérales de la Bible en allemand (1871), français (1881) et anglais (1891).


Bibliographie
– F. Cuendet, Souvenez-vous de vos conducteurs!, 1935 (21966)
– G. Ischebeck, John Nelson Darby, 1937

Auteur(e): Jacques Blandenier