Tschugg

Comm. BE, distr. de Cerlier, arrondissement administratif du Seeland, sur le versant sud-est du Jolimont, comprenant le village de T. et l'ancienne comm. de Mullen, réunie à T. en 1946. 1221 Shuc. 272 hab. en 1764, 400 en 1850, 335 en 1888, 453 en 1900, 532 en 1950, 522 en 2000. Vestiges d'un habitat du Bronze et d'une villa romaine sus-jacente (Ier-IIIe s.) au Steiacher; villa romaine à Mullen. Des débris de cuivre et de bronze, mis au jour au Riedernacker, pourraient provenir d'une fonderie, mais n'ont pas pu être datés. T. relevait de la seigneurie de Cerlier qui passa à Berne en 1474 (juridiction d'Anet, quart intérieur). Trois localités viticoles sur le territoire de la commune actuelle, soit Entscherz (auj. disparue), T. et Mullen, pratiquaient chacune un système d'assolement. La famille Berseth, originaire du lieu, établie à Berne au XVIe s., fut la principale propriétaire foncière de T. Son domaine, appelé Laubenhaus dès 1358, échut par mariage en 1678 aux Steiger "noirs". Il fut agrandi et transformé en domaine patricien au XVIIIe s., puis passa au canton de Berne au XIXe s. Il abrite depuis 1889 la clinique Bethesda (auj. spécialisée dans la réadaptation neurologique et principal employeur de la commune). La propriété englobe la maison (restaurée en 1973-1976) avec son exploitation agricole, un vignoble et une jardinerie. D'anciens pâturages, entre le village de T. et Foferen, ont été drainés en 1885 et mis en culture; un remaniement parcellaire est intervenu en 1974. La viticulture, autrefois importante, a été fortement réduite après 1900 à cause des maladies de la vigne; elle est à nouveau pratiquée depuis 1974 (42 ha en 1879, 6 ha en 2011).


Bibliographie
– H.-M. von Kaenel, M. Pfanner, éd., Tschugg: römischer Gutshof, 1980
– H.-R. Egli, Die Herrschaft Erlach, 1983
– K. Glauser et al., Tschugg-Steiacher, 1996
– M. Schindler, Bauinventar der Gemeinde Tschugg, 2000

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / ARI