13/01/2015 | communication | PDF | imprimer
No 13

Wolf, Rudolf

naissance 7.7.1816 à Fällanden,décès 6.12.1893 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Johannes, pasteur, et de Regula Gossweiler. Célibataire. Etudes de mathématiques et de sciences naturelles aux universités de Zurich, Vienne et Berlin (1833-1838). A Berne, maître de mathématiques et de physique à l'école réale (1839-1855), secrétaire de la Société des sciences naturelles (1841-1854), privat-docent de mathématiques et d'astronomie (1844), directeur de l'observatoire (1847), professeur extraordinaire à l'université (1853). A Zurich, maître de mathématiques au gymnase supérieur (1855-1861), professeur d'astronomie à l'EPF et à l'université (1855-1893) en même temps que directeur de la bibliothèque de l'EPF, fondateur et directeur (1864-1893) de l'observatoire fédéral construit par Gottfried Semper. Pionnier de réputation internationale dans le domaine des taches solaires, W. créa une méthode pour en mesurer la fréquence (nombre relatif de W.). Il écrivit des séries d'articles sur l'activité solaire: Nachrichten von der Sternwarte in Bern (1848-1855), Mittheilungen über die Sonnenflecken (Zurich, 1856-1865) et Astronomische Mittheilungen (dès 1866); il les fit paraître de 1843 à 1855 dans les Mittheilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern et de 1856 à 1893 dans le Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, revues dont il était le fondateur et l'éditeur. Le recensement des taches solaires mené à Zurich, qui se poursuit encore de nos jours, constitue la plus longue série ininterrompue d'observations du soleil dont on dispose dans le monde. S'intéressant en outre à l'histoire culturelle et à l'histoire des sciences en Suisse, W. publia dans ce domaine plusieurs manuels et recueils, notamment les Biographien zur Culturgeschichte der Schweiz (4 vol., 1858-1862), dont 475 dans les Notizen zur schweizerischen Kulturgeschichte, et près d'un millier d'articles en général assez brefs. Il est aussi l'auteur d'une Geschichte der Astronomie (1877), d'une Geschichte der Vermessungen in der Schweiz (1879) et d'un Handbuch der Astronomie, ihrer Geschichte und Litteratur (1890-1893). Docteur ès sciences honoris causa de l'université de Berne (1852), membre de nombreuses sociétés savantes, dont la Royal Astronomical Society de Londres (1864) et l'Académie des sciences de Paris (1885). Président de la Commission géodésique suisse (1861-1893), membre (1861) et président (1866-1881) de la Commission fédérale de météorologie, premier directeur de la Station centrale suisse de météorologie.


Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB et observatoire fédéral, Zurich
– Coll. d'autographes, BBB
Bibliographie
– J.H. Graf, «Prof. Dr. Rudolf Wolf (1816-1893)», in Mittheilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern aus dem Jahre 1893, 1894, 193-231 (avec liste des œuvres)
– A. Weilenmann, «Nekrolog auf Prof. Joh. Rudolf Wolf», in Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 39, 1894, 1-64 (avec liste des œuvres)
– A.J. Izenman, «J.R. Wolf and the Zurich Sunspot Relative Numbers», in Mathematical Intelligencer, 7, 1985, n° 1, 27-33
Rudolf Wolfs Jugendtagebuch, 1835-1841, 1993
– J.J. Burckhardt et al., «Rudolf Wolf (1816-1893)», in Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 138, 1993, cah. 4 (hommage pour le centenaire de sa mort)
– H.T. Lutstorf, Professor Rudolf Wolf und seine Zeit, 1816-1893, 1993

Auteur(e): Erwin Neuenschwander / PM