No 1

Riggenbach, Albert

naissance 22.8.1854 à Bâle, décès 28.2.1921 à Bâle, prot., de Bâle. Fils d'Albert, banquier, et de Marie Henriette Iselin. Frère d'Eduard ( -> 4), neveu de Christoph ( -> 2), petit-neveu d'Achilles Huber. ∞ 1883 Valerie Burckhardt, fille de Daniel, commerçant. Etudes de mathématiques et de physique à Bâle, Tübingen, Munich et Berlin, doctorat (1880), habilitation à Bâle (1886). Assistant en astronomie et en météorologie à l'institut de physique de Bâle (1880), professeur extraordinaire (1889), puis ordinaire (1899-1914) à l'université de Bâle et directeur du nouvel institut d'astronomie et de météorologie (dès 1895). Maître de mathématiques au gymnase (1882-1900). R. travailla dans les domaines de la météorologie (phénomènes crépusculaires, précipitations, forme des nuages), de la physique, de la géophysique, de l'astronomie et de la géodésie. Membre de la Société des sciences naturelles de Bâle (dès 1880, secrétaire de 1880 à 1894) ainsi que de nombreuses commissions scientifiques nationales et internationales. Député libéral au Grand Conseil bâlois (1912-1917).


Bibliographie
Actes SHSN, 102, 1921, 40-44

Auteur(e): Hermann Wichers / VW