No 1

Portmann, Adolf

naissance 27.5.1897 à Bâle, décès 28.6.1982 à Binningen, prot., puis sans confession (1926), de Bâle. Fils d'Adolf, employé des transports publics bâlois, et d'Elisabeth Rohr. ∞ 1931 Geneviève Devillers, Française. Etudes de biologie à Bâle, doctorat en 1921, habilitation en 1926. Assistant de 1923 à 1931. Grâce au soutien d'un mécène, P. entreprit une série de voyages d'études en Allemagne et en France. Professeur extraordinaire (1931), puis ordinaire (1933) de zoologie, directeur de l'institut de zoologie de l'université de Bâle (1931-1968), recteur (1947). Président de la Conférence des recteurs des universités suisses (1962-1969). Président de l'International Association of University Professors (1948-1953). Ses spécialités furent d'abord la morphologie et l'histoire de l'évolution, mais, après 1937, il se consacra de plus en plus au développement du cerveau et à l'anthropologie. Sa vision du monde associait la pensée mathématique et scientifique à l'univers de la musique, de la poésie et de la religiosité. Ses idées furent reprises par l'anthropologie philosophique. Politiquement proche du parti socialiste, P. milita activement pour l'éducation du peuple, notamment par de nombreuses conférences radiophoniques et en présidant l'université populaire de Bâle (1938-1964). Après 1945, il fut appelé par les autorités françaises d'occupation comme conseiller à la reconstruction des universités du sud-ouest de l'Allemagne. Président de la Fondation Hermann Hesse à Berne (1964-1981), fondateur (1970) et président (jusqu'en 1975) de la Fondation "La science appelle les jeunes". P. reçut de nombreuses distinctions, en particulier quatre doctorats honoris causa.


Fonds d'archives
– Fonds, UBB
Bibliographie
– J. Illies, Das Geheimnis des Lebendigen, 1976
Revue suisse de zoologie, 90, 1983, 9-11 (avec liste des œuvres)
– R.A. Stamm et al., «Adolf Portmann, ein Rückblick auf seine Forschungen», in Verhandlungen der Naturforschenden Gesellschaft in Basel, 94, 1984, 87-120 (avec liste des œuvres)
Uni Nova, 1997, n° 79/80
NDB, 20, 644-645
– R.A. Stamm, «Adolf Portmann», in Zeitbedingtheit - Zeitbeständigkeit, éd. G. Kreis, 2002, 57-73

Auteur(e): Hermann Wichers / FP