No 1

Plantamour, Emile

naissance 14.5.1815 à Genève, décès 7.9.1882 à Genève, prot., de Genève. Fils de François-Théodore, directeur de l'hôpital, du Conseil représentatif, et de Louise Saladin. ∞ 1841 Marie Prévost, fille d'Alexandre Louis, consul de Suisse à Londres, député à la Diète. Institut Fellenberg à Hofwil (1824-1832). A l'académie de Genève, P. fut l'élève d'Alfred Gautier, directeur de l'observatoire, qui le forma comme son successeur, l'envoya à Paris (assistant de François Arago, 1835-1837), Königsberg (doctorat en 1839), Berlin et Göttingen. Professeur d'astronomie (dès 1839), puis d'astronomie et de géographie physique à Genève (1848-1882), recteur (1850-1852, 1856-1860, 1864-1866). Directeur de l'observatoire (1839-1882). Les travaux de P. concernant l'astronomie (comètes de Mauvais, de Biela), la météorologie (mesures simultanées à Genève et au Grand-Saint-Bernard), la chronométrie, la géodésie (introduction de la télégraphie pour la mesure des différences de longitude), le magnétisme terrestre, la limnologie. Il créa en 1872 le concours de réglage des chronomètres.


Bibliographie
Livre du Recteur, 5, 202-203
– J. Trembley, Les savants genevois dans l'Europe intellectuelle du XVIIe au milieu du XIXe s., 1987, 426

Auteur(e): Marcel Golay