No 22

Pictet, Raoul

naissance 4.4.1846 à Genève, décès 24.7.1929 à Paris, prot., de Genève. Fils d'Auguste-Jean-François, officier au service étranger, maire de Plainpalais, et de Julie-Cécile de Bock. ∞ 1) 1875 Hélène-Adeline Roget (décès1925), fille de Louis Roget, 2) 1927 Louise-Dorothée Reiche, fille de Max. Etudes de sciences à Genève, puis à l'Ecole polytechnique à Paris (1867-1868). P. se spécialise en thermodynamique. Professeur de physique et mécanique au Caire (1872-1874). De retour à Genève, P. réussit en 1877 à liquéfier de l'oxygène par une méthode différente de celle du Français Louis Cailletet. Professeur de physique industrielle à l'université de Genève (1879-1885). Il fabrique et commercialise des machines frigorifiques, s'installe à Berlin en 1885, puis à Paris en 1896 et construit un pavillon à l'Exposition nationale de 1896. Député au Grand Conseil genevois (1880-1882). Chevalier de la Légion d'honneur (1878) et docteur honoris causa de l'université de Genève (1879).


Bibliographie
Actes SHSN, 1930, 409-414 (avec liste des œuvres)
Livre du Recteur, 5, 183
– S. Benaroche, «Raoul Pictet», in Arch. des sciences, 38, 1985, 225-235
– Ph. Hartmann, «Raoul Pictet, homme du froid à l'Exposition nationale de 1896», in Genève 1896, éd. L. el-Wakil, P. Vaisse, 2001, 69-80

Auteur(e): Armand Buchs