No 3

Pictet, Amé Jules

naissance 12.7.1857 à Genève, décès 11.3.1937 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Ernest ( -> 8). Frère de Guillaume ( -> 12), Paul ( -> 21), Lucien ( -> 19) et Arnold ( -> 4). ∞ 1884 Renée Lullin, fille de Louis Alexandre, banquier. Etudes de chimie au polytechnicum de Dresde (avec Rudolf Schmitt) dès 1877, puis à Bonn (avec August Kekulé et Richard Anschütz) en 1879. Retour à Genève (1880), doctorat sous la direction de Carl Graebe (1881). Privat-docent (1884), professeur extraordinaire de chimie organique (1894), puis ordinaire de chimie pharmaceutique, biologique et toxicologique (1899), de chimie organique et inorganique (1906-1932) à Genève et directeur de l'institut de chimie. P. enseigna également au collège (1888-1893). Les travaux de P. (plus de 160 publications) traitent de la structure et de la synthèse des hétérocycles (phénanthridine, chrysidine, alcaloïdes) et des saccharides ainsi que de la synthèse des disaccharides (maltose, lactose). Dans la littérature spécialisée, plusieurs chaînes fermées portent son nom. Cofondateur de la Société suisse de chimie (1901) et du périodique Helvetica Chimica Acta (1917). Membre d'honneur de nombreuses sociétés, chevalier et officier de la Légion d'honneur, docteur honoris causa des universités de Cambridge (1923) et de Bruxelles (1930).


Oeuvres
– P.E.Martin, éd., Souvenirs et travaux d'un chimiste, 1941
Fonds d'archives
– Fonds, BGE
Bibliographie
Actes SHSN, 118, 1937, 363-373 (avec liste des œuvres)
Helvetica Chimica Acta, 20, 1937, 828-845
– J.-D. Candaux, Hist. de la famille Pictet, 1474-1974, 2, 1974, 520-522
Livre du Recteur, 5, 171

Auteur(e): Hans-Jürgen Hansen / VW