No 1

Moricand, Moïse-Etienne

naissance 18.12.1779 à Genève, décès 26.6.1854 à Chougny (comm. Vandœuvres), prot., de Genève. Fils de Christ, joaillier, et de Jeanne Alexandrine Mandry. ∞ 1822 Françoise Catherine Caroline Jaquet, fille de Jaques André, courtier. A 12 ans, M. partit pour l'Italie afin d'y monter un commerce de montres. Il entra en contact avec des savants et resta dans ce pays jusqu'en 1814, à collectionner minéraux, plantes, papillons et mollusques. De retour à Genève pendant la Restauration, il vendit des volumes pour des collections scientifiques. Il étudia aussi des plantes qui lui parvenaient d'Amérique latine, prépara un herbier d'espèces collectionnées dans la région de Venise et constitua des collections de coquillages. Cofondateur de la Société des naturalistes ainsi que du Musée académique de Genève (auj. Muséum d'histoire naturelle).


Fonds d'archives
– Muséum d'hist. naturelle, Genève
Bibliographie
Mém. de la soc. de physique et d'hist. naturelle de Genève, 14, 1855, V-VII
– J.-C. Cailliez, Notice sur les collections malacologiques du Muséum d'hist. naturelle de Genève, 1995, 23-24

Auteur(e): Martin Kurz / UG