No 24

Heer, Oswald

naissance 31.8.1809 à Niederuzwil (comm. Uzwil), décès 27.9.1883 à Lausanne, prot., de Glaris. Fils de Jakob ( -> 14) et de Susanna Sulser. Frère de Samuel ( -> 27), demi-frère de J. Justus ( -> 16). ∞ 1838 Margareth Trümpy. Etudes de théologie à Halle (1828-1831), durant lesquelles H. noua des relations avec l'agronome Karl Sprengel et l'entomologiste Ernst Germar. Conservateur de la collection entomologique de Heinrich Escher (1832). Directeur du Jardin botanique de Zurich à partir de 1834, professeur de botanique et d'entomologie à l'université de Zurich (1835-1882), puis à l'Ecole polytechnique dès 1855. Député au Grand Conseil de Zurich (1850-1868). Président de l'école d'agriculture du Strickhof à Zurich (1853). Eminent phytopaléontologue, entomologiste et géobotaniste, H. effectua des recherches sur la propagation des plantes et des animaux en altitude, ainsi que sur la flore fossile en Suisse et dans l'Arctique. Biologiste de l'évolution, il s'appuya sur ses études pour formuler sa "théorie des empreintes" (1855) qui, à l'inverse des conclusions de Darwin, postulait un développement irrégulier et discontinu des organismes.


Fonds d'archives
– Coll. Oswald Heer, institut de géologie, EPF Zurich
Bibliographie
– C. Schröter, «Nachruf auf Oswald Heer», in Actes SHSN, 1883, 165-190
– C. Schröter et al., Oswald Heer, 2 vol., 1885-1887 (avec liste des œuvres)
DSB, 6, 220-222
– R. Hantke, «Oswald Heer», in ETH Zürich, 1983, no 181, 23-34

Auteur(e): Heinrich Zoller / FS