No 1

Gaudin, Charles-Théophile

naissance 4.8.1822 à Lausanne, décès 7.1.1866 à Lausanne, prot., de Dizy. Fils de Jean-Daniel, pédagogue, et de Fanny née G. Etudes de théologie à Lausanne (pas de consécration). Précepteur (1845) en Angleterre, dans la famille de lord Ashley, G. est de retour en Suisse en 1851 et entame des études de paléontologie. Il prospecte les gisements de l'Eocène du Mormont (La Sarraz) et publie un mémoire sur les vertébrés fossiles avec François-Jules Pictet et Philippe de La Harpe (1852). Il devient précepteur de Gabriel de Rumine, dont la famille, établie à Lausanne en 1840, finance ses travaux. G. fait de nombreux séjours d'étude en Italie avec son élève. Il publie des observations sur les feuilles fossiles de Toscane et les plantes du Tertiaire (1855) et fait paraître ses Contributions à la flore fossile italienne (1858-1862). Il consacre plusieurs mémoires aux plantes fossiles de Lavaux, puis à celles des environs de Lausanne. Avec Mme de Rumine, il fonde le Musée industriel de Lausanne (1862), l'un des premiers du genre en Europe, dont les collections seront léguées à la ville de Lausanne.


Bibliographie
– P.-E. Pilet, Naturalistes et biologistes à Lausanne, 1991, 108-109

Auteur(e): Paul-Emile Pilet