No 13

Fischer, Eduard

naissance 16.6.1861 à Berne, décès 18.11.1939 à Berne, prot., de Berne. Fils de Ludwig ( -> 51). ∞ 1899 Johanna Gruner, d'une famille bernoise de savants. Etudes à Berne, doctorat en 1883 à Strasbourg auprès du mycologue Anton de Bary, études à Berlin. Privat-docent (1885), professeur extraordinaire (1893), puis ordinaire de botanique à l'université de Berne et directeur du Jardin botanique (1897-1933), recteur de l'université (1910-1911). Au cours de son mandat, on reconstruisit le grand auditoire, l'orangerie et le palmarium (1906) et on inaugura le jardin alpin de la Schynige Platte (1929). F. rédigea de nombreux traités sur la cryptogamie, d'importantes monographies (dont un grand nombre sur les urédinées, soit rouilles des plantes) comme Die Uredineen der Schweiz (1904), l'ouvrage de référence Biologie der pflanzenbewohnenden parasitischen Pilze (en collaboration avec Ernst Gäumann, 1929) ainsi que maints travaux concernant l'histoire de la biologie et la philosophie des sciences. Son nom fut attribué par des savants à douze espèces de champignons. Président central de la Société helvétique des sciences naturelles (1917-1922), docteur honoris causa des universités de Genève (1931) et de Bâle (médecine, 1939).


Fonds d'archives
– Correspondance, AFS
– BBB (notamment ses journaux intimes)
– Systematisch-Geobotanisches Institut, Berne (doc. relatifs à ses œuvres)
Bibliographie
Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern, 1931, 1-27, 92-95; 1939, 90-101
Actes SHSN, 1939, 250-277 (avec liste des œuvres)
Berichte der Deutschen Botanischen Gesellschaft, 58, 1940, 27-54 (avec liste des œuvres)
Bull. de la Murithienne, 109, 1991, 142-143

Auteur(e): Heinz Balmer / FS