No 1

Coaz, Johann Wilhelm Fortunat

naissance 31.5.1822 à Anvers, décès 18.8.1918 à Coire, prot., de S-chanf, Küblis, Valchava et Eclépens, bourgeois d'honneur de Haldenstein. Fils de Johann Wilhelm, officier de carrière, et de Salome Köhl. ∞ 1852 Paulina Lütscher, de Haldenstein. Etudes d'ingénieur forestier (1841-1843) à l'académie royale de Tharandt, en Saxe. De 1844 à 1851, C. fut topographe dans les montagnes des Grisons, secrétaire du général Dufour lors de la guerre du Sonderbund et employé au bureau topographique fédéral (relevés pour la carte Dufour). Inspecteur des forêts des cantons des Grisons (1851-1873) et de Saint-Gall (1873-1875), il fut le premier inspecteur fédéral des forêts de 1875 à 1914. Il organisa la gestion des services grison et saint-gallois et surtout l'Inspection fédérale des forêts, de la chasse et de la pêche. Il exerça une influence considérable sur la première loi forestière fédérale (1876) et sur celle de 1902 (haute surveillance des forêts). Scientifique et technicien, il fut actif en botanique forestière, en topographie, en météorologie et dans l'étude des glaciers et des avalanches. Il fit vingt et une premières ascensions dans les Alpes, en particulier celle du Piz Bernina. Docteur honoris causa de l'université de Berne ( 1902).


Bibliographie
– K. Schröter, Oberforstinspektor Dr. Johann Coaz, 1919, (avec liste des œuvres)
– C. Ragaz, «Johann Wilhelm Fortunat Coaz», in Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 2, 1970, 108-118
– C. Ragaz, «Johann Wilhelm Coaz», in Grosse Verwaltungsmänner der Schweiz, éd. P. Bischofberger, B. Schmid, 1975, 169-174

Auteur(e): Anton Schuler / WW