• <b>Robert Chodat</b><br>Portrait du savant vers 1920, dessiné par  Henri Tanner (Bibliothèque de Genève).

No 1

Chodat, Robert

naissance 6.4.1865 à Moutier, décès 28.4.1934 à Pinchat (comm. Carouge GE), prot., de Moutier et Carouge. Fils de Ferdinand et d'Emma Robert. ∞ Lucie Neuhaus. C. fit ses écoles à Bienne et Berne, puis il étudia la pharmacie et la botanique à Genève, où il obtint en 1887 un diplôme fédéral de pharmacien et un doctorat ès sciences naturelles. Il dirigea jusqu'en 1893 sa propre officine à Genève. Privat-docent en pharmacie à l'université de la même ville (1888), professeur extraordinaire (1889) puis ordinaire (1891) de botanique médicale et pharmaceutique, C. enseigna dès 1900 la botanique générale et systématique et fut nommé directeur de l'institut de botanique qu'il avait lui-même fondé sous le titre de Laboratoire botanique en 1891. Recteur de l'université entre 1908 et 1910, il sera également directeur du Jardin et laboratoire alpins de la Linnaea à Bourg-Saint-Pierre dès 1915. Outre des excursions avec ses étudiants (surtout dans les pays méditerranéens), il dirigea des expéditions scientifiques au Paraguay et aux Etats-Unis. Membre de nombreuses académies et des plus importantes sociétés de sciences naturelles d'Europe, docteur honoris causa des universités Victoria (Manchester, Liverpool, Leeds), de celles de Bruxelles et Cambridge et de l'EPF de Zurich. Chevalier de la Légion d'honneur. Sa liste de publications compte plus de 450 titres embrassant un large éventail scientifique (systématique, géographie botanique, paléobotanique, biochimie, génétique et biologie des cryptogames, en particulier des algues vertes).

<b>Robert Chodat</b><br>Portrait du savant vers 1920, dessiné par  Henri Tanner (Bibliothèque de Genève).<BR/>
Portrait du savant vers 1920, dessiné par Henri Tanner (Bibliothèque de Genève).
(...)


Bibliographie
– A. Lendner, «Prof. Dr. Robert Chodat», in Actes SHSN, 1933, 229-250 (avec liste des œuvres)
Actes SJE, 1934, 205-216
– F. Gagnebin, «Le centenaire du botaniste Robert Chodat», in Revue horticole suisse, 38, 1965, 324-327
DSB, 3, 259

Auteur(e): Luc Lienhard / WW