No 1

Candolle, Alphonse de

naissance 27.10.1806 (Alphonse-Louis-Pierre-Pyramus) à Paris, décès 4.4.1893 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Augustin-Pyramus ( -> 3). ∞ 1832 Jeanne-Victoire-Laure Kunkler, fille de Jean-Jacques Kunkler. Docteur en droit en 1829. Nommé en 1831 professeur honoraire de botanique à l'académie de Genève, C. y prit la succession de son père comme professeur ordinaire et directeur du Jardin botanique (1835-1850). Avec divers collaborateurs, il acheva entre 1844 et 1873 le Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis commencé par son père en 1824, ouvrage classique de systématique des plantes, qui fixa des règles internationales de nomenclature. Avec sa Géographie botanique raisonnée (1855) et son Origine des plantes cultivées (1882-1886), il fonda la phytogéographie. En 1873, il fit paraître une Histoire des sciences et des savants depuis deux siècles. Il fit partie du Conseil représentatif de Genève (1834-1841), de la Constituante (1841 et 1862), du Grand Conseil (1842-1848 et 1862) et du Conseil municipal (1842-1845, 1858 et 1862-1866). Membre d'innombrables académies et sociétés savantes, C. entretint des relations scientifiques dans le monde entier, notamment une correspondance amicale avec Charles Darwin. Chevalier de la Légion d'honneur, titulaire de l'ordre français du Mérite.


Fonds d'archives
– Fonds, Conservatoire et jardin botaniques, Genève
Bibliographie
– S.R. Mikulinskij et al., Alphonse de Candolle, 1980
– J.-M. Drouin, «Botanique et sciences sociales chez Alphonse de Candolle», in Corpus, 7, 1988, 155-163
– H.M. Koelbing, «Englisch - die universelle Wissenschaftssprache des 20. Jahrhunderts: Alphonse de Candolle's Prognose von 1873», in Gesnerus, 54, 1997, 188-193

Auteur(e): Luc Lienhard / WW