No 13

Bridel, Samuel-Elisée

naissance 28.11.1761 à Crassier, décès 7.1.1828 près de Gotha, prot., de Moudon. Fils de Jean-Daniel-Rodolphe, pasteur, et d'Anne-Rachel Alibert. Frère de Jean-Louis-Philippe ( -> 8) et de Philippe-Sirice ( -> 12). ∞ 1808 1) Thérèse de Bärenstein (décès 1811), fille d'un baron saxon, 2) 1812 Luitgarde, sa sœur aînée. Etudes à l'académie de Lausanne. En 1780, B. se rend à Gotha, où il est chargé de l'éducation de Frédéric et Auguste, fils d'Ernest II de Saxe-Gotha, avec lesquels il fait de nombreux voyages. Passionné de botanique, il a l'occasion d'entreprendre une grande tournée dans les Alpes, les Pyrénées, l'Auvergne et la Hollande (1802). En 1804, Frédéric, devenu grand-duc, le nomme conseiller de légation et le charge de missions diplomatiques en Italie, à Berlin ou à Lyon, qui lui permettent d'herboriser et de nouer de précieux contacts. Littérateur et botaniste, membre de nombreuses sociétés savantes, B. est notamment l'auteur d'une Muscologia recentorium en 7 volumes (1797-1819), où il développe un système de classification des mousses. Il a laissé d'importants travaux inédits.


Bibliographie
Recueil de généal. vaudoises, 1, 1922, 654-655

Auteur(e): René Sigrist