12/06/2002 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Agassiz, Alexandre

naissance 17.12.1835 à Neuchâtel, décès 27.3.1910 dans l'Atlantique, prot., de Bavois. Fils de Louis ( -> 4), et de Cécile Braun. ∞ 1860 Anna Russell (décès1866). Après avoir perdu sa mère, A. rejoignit en 1849 son père à Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis). Il y reçut une formation d'ingénieur et de zoologue, accomplit un stage de topographie côtière, puis devint assistant de son père au Museum of Comparative Zoology, dont il reprendra plus tard la direction. En 1866, il se vit confier, en qualité d'ingénieur, des mines de cuivre sur le lac Supérieur, dans le Michigan (Etats-Unis). Leur exploitation l'enrichit à tel point qu'il put se consacrer entièrement à sa vocation de zoologue et d'océanographe, tout en finançant ses recherches et le développement de son musée. En 1860, il commença d'étudier la faune littorale et plus particulièrement les échinodermes. Avec son bateau à vapeur privé, il entreprit dès 1877 des expéditions aux Caraïbes et dès 1891 dans l'océan Pacifique, à la recherche des animaux des grands fonds. Il consigna ses observations comparatives sur les faunes des deux rives du Panama dans de somptueux ouvrages illustrés de sa main. Après 1892, il se voua à l'exploration des récifs coralliens de toutes les mers.


Fonds d'archives
– Fonds, Museum of Comparative Zoology, université Harvard (Etats-Unis)
Bibliographie
– G.L. Goodale, «Biographical Memoir of Alexander Agassiz», in National Academy of Sciences, Biographical Memoirs, 7, 1912, 291-305, (avec liste des publ.)
– G.R. Agassiz, éd., Letters and Recollections of Alexander Agassiz, 1913
DSB, 1, 71-72

Auteur(e): Heinz Balmer / WW