Côte-aux-Fées, La

Comm. NE, distr. du Val-de-Travers. Ensemble d'une douzaine de hameaux dont le principal, Les Bolles-du-Temple, forme le centre administratif et économique. 1337 La Costa des Faies (côte des brebis). 250 hab. en 1671, 793 en 1800, 979 en 1850, 1096 en 1900, 648 en 1950, 529 en 2000. Erection en seigneurie (1372). Dans le ressort de la mairie des Verrières au civil et de la châtellenie du Val-de-Travers au criminel (XIVe s.-1848). Collaboration avec la Générale communauté des Verrières (XVe-XIXe s.). Statut communal dès 1826. Dépendance du diocèse de Besançon jusqu'à la Réforme, paroisse des Verrières. Temple en 1658, paroisse en 1672. Eglise libre depuis 1849. Economie rurale et forestière associée dès le XVIIIe s. à l'horlogerie et à la dentellerie artisanales. Manufacture horlogère Piaget en 1874. Hauts fourneaux à Noirvaux (XVIIe-XIXe s.). Tourisme de séjour (fin XIXe s.-début XXe s.). Home pour personnes âgées (1987). L'essor démographique et économique fut ralenti dans la seconde moitié du XIXe s. en raison de l'absence de toute liaison ferroviaire. En 2000, près de la moitié de la population active travaillait dans le secteur secondaire. Forte proportion de pendulaires venant de l'extérieur.


Bibliographie
– F. Loew, Les Verrières: la vie d'une communauté du Haut-Jura au Moyen âge, 1954
MAH NE, 3, 1968, 130-132

Auteur(e): Eric-André Klauser