Bibliothèque italique

Patronnée par les Lausannois Charles Guillaume Loys de Bochat, Abraham Ruchat et Gabriel de Seigneux, imprimée à Genève de 1728 à 1734 par Marc-Michel Bousquet, cette revue quadrimestrielle est l'œuvre d'un groupe d'érudits huguenots réfugiés en Suisse: Louis Bourguet, véritable cheville ouvrière du périodique, Firmin Abauzit et Jean Caze, trio complété par les lettrés genevois Jean-Louis Calandrini et Jacob Vernet. La revue, dédiée à l'ambassadeur d'Espagne à Turin, se propose de faire connaître à l'Europe les principales productions de la science et de la culture italiennes. L'épigraphie romaine et l'étruscologie, le droit canon et la théologie, l'astronomie et la minéralogie sont les disciplines les mieux représentées. Les auteurs le plus souvent étudiés s'appellent Ludovico Antonio Muratori, Gian Vincenzo Gravina, Antonio Vallisnieri, Scipione Maffei et Pietro Giannone.


Bibliographie
– F.B. Crucitti Ullrich, La "Bibliothèque italique", 1974
Dict. des journaux 1600-1789, 1991, 191-192

Auteur(e): Jean-Daniel Candaux