24/05/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Chanoines

Terme attesté dès 535 désignant les clercs qui, sous la direction d'un évêque ou d'un archiprêtre, célèbrent la liturgie et vivent généralement en communauté. Au milieu du VIIIe s., Chrodegang, évêque de Metz, rédige une règle à leur intention. Au Xe s., la disparition de la vie commune et la division des biens d'Eglises provoquent des critiques virulentes. Une réaction se dessine dès le XIe s. lorsque certains chanoines adoptent la règle de saint Augustin (Augustins) et que le nouvel ordre des prémontrés se crée. Le terme désigne aussi les membres du clergé séculier des églises cathédrales (Chapitres cathédraux) et collégiales (Chapitres collégiaux).


Auteur(e): Véronique Mariani-Pasche