Savagnier

Ancienne commune NE, district du Val-de-Ruz, ayant fusionné en 2013 avec Boudevilliers, Cernier, Chézard-Saint-Martin, Coffrane, Dombresson, Engollon, Fenin-Vilars-Saules, Fontainemelon, Fontaines (NE), Le Pâquier (NE), Les Geneveys-sur-Coffrane, Les Hauts-Geneveys, Montmollin et Villiers pour former la commune de Val-de-Ruz. Au bord du Seyon, avec deux hameaux, Le Grand-S. et Le Petit-S., et la côte de Chaumont (1270 m). 1143 Savaigner. 28 feux en 1531, 435 hab. en 1750, 624 en 1850, 599 en 1900, 517 en 1950, 903 en 2000. Vestiges probables d'une villa. L'abbaye de Fontaine-André et le chapitre de Neuchâtel y possédèrent des biens dès le XIIe s. S. fit partie de la seigneurie puis mairie de Valangin. Au XVIe s., quelques habitants dépendaient des seigneurs de Colombier, sans doute par rachat des dîmes à la Réforme. Les deux communautés sont unies dès 1498. Concession pour l'exploitation des forêts en 1547. Achat de domaines en Erguël, hors de la principauté, en 1689 et 1691. Maison "du village" avec école, boucherie et auberge dès 1696. Maison d'école (1866). Chapelle Saint-Nicolas filiale de la paroisse de Dombresson, mentionnée dès 1453, église baptismale en 1518; bâtiment reconstruit en 1653. Paroisse autonome dès 1876. Activités forestières et exploitation du bois (scierie). Au début du XXIe s., l'artisanat et l'agriculture restent dominants. Drainage des terres (1896-1899). Ligne de bus pour Neuchâtel dès 1968. Zone résidentielle depuis 1980.


Bibliographie
– M. Jeanneret, La commune du Grand et du Petit S. des origines à nos jours, 1956
MAH NE, 3, 1968, 257-268
– M. Evard, Savagnier, 2001

Auteur(e): Maurice Evard