Montmollin

Ancienne commune NE, district du Val-de-Ruz, ayant fusionné en 2013 avec Boudevilliers, Cernier, Chézard-Saint-Martin, Coffrane, Dombresson, Engollon, Fenin-Vilars-Saules, Fontainemelon, Fontaines (NE), Le Pâquier (NE), Les Geneveys-sur-Coffrane, Les Hauts-Geneveys, Savagnier et Villiers pour former la commune de Val-de-Ruz. A l'extrémité occidentale de la vallée. 1347 Mommolens, 1372 Montmolens. 3 feux en 1531, 217 hab. en 1850, 179 en 1900, 246 en 1950, 473 en 2000. M. fit partie de la seigneurie de Valangin. Le village forma une communauté avec Coffrane et Les Geneveys-sur-Coffrane de 1486 à 1827, date du partage des biens, notamment des forêts dont les parcelles furent tirées au sort et ne correspondent donc pas aux limites communales; cette répartition est toujours en vigueur malgré les inconvénients d'exploitation. En 1824, M. fut promu au rang de commune et fit partie de la mairie de Rochefort jusqu'en 1832, de celle de Valangin jusqu'en 1848, du district de Boudry jusqu'en 1888 puis de celui du Val-de-Ruz. M. dépendit de la paroisse de Corcelles jusqu'en 1838, puis de celle de Coffrane. Sur la route de La Tourne (Neuchâtel-Ponts-de-Martel) et halte sur la ligne ferroviaire Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds. M. a été au début du XXe s. un lieu de villégiature apprécié. Zone résidentielle (plan des années 1960).


Bibliographie
MAH NE, 3, 1968, 182-183, 187

Auteur(e): Maurice Evard