16/11/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Fenin

Village de l'ancienne commune de Fenin-Vilars-Saules NE, district du Val-de-Ruz, partie de la commune de Val-de-Ruz depuis 2013. 1191 de Finilis. 11 feux en 1531, 165 hab. en 1870. Vestiges romains. La Vy Marchand, ancienne route au pied de Chaumont, suit probablement un tracé romain. F. fit partie de la seigneurie puis mairie de Valangin. En 1488, F. forme une communauté, lorsque Claude d'Aarberg lui concède des usages dans les forêts de la côte de Chaumont, en même temps qu'à Saules et à Vilars; cette communauté d'usages fut dissoute en 1865. F., Vilars et Saules, furent réunis en municipalité en 1875. En 1888 (loi sur les communes), leurs communes bourgeoises fusionnèrent avec cette dernière et formèrent la commune de Fenin-Vilars-Saules. Eglise mentionnée dès 1191, dédiée à saint Laurent, paroisse (1228), puis filiale de Saint-Blaise (avant 1453), réunie à la paroisse d'Engollon après la Réforme (1558); sanctuaire reconstruit au XVIIIe s., restauré en 1922, 1940-1941 et 1984. Agriculture et exploitation du bois. En 1794, la construction de la route Neuchâtel-Saint-Imier permit aux villages d'être mieux reliés entre eux. Dès 1863, école commune avec Vilars, Saules et Engollon. La gentilhommière du XVIe s., appelée "le château", fut propriété des Meuron de 1646 à 1820, puis des Pury et des Châtelain.


Bibliographie
MAH NE, 3, 1968, 195-205
– M. Evard, F.-Vilars-Saules: centenaire de la fusion, 1888-1988, 1988

Auteur(e): Maurice Evard