No 5

Fischer, Beat (von Reichenbach)

baptême 23.5.1641 à Berne, décès 23.3.1698 à Berne, prot., de Berne. Fils de Beat, bailli de Bipp et gouverneur d'Aigle, et d'Esther Tribolet. ∞ 1667 Euphrosina Wurstemberger, fille de Johann Rudolf Wurstemberger. Membre du Grand Conseil (1673) et secrétaire des finances allemandes (1674). En 1675, F. obtint, pour vingt-cinq ans, la régale des postes bernoises, créée à son instigation. Grâce à de nombreux contrats conclus avec d'autres cantons et avec l'étranger, il parvint en quelques années à faire de la poste bernoise l'entreprise postale la plus importante et la plus prospère de la Confédération, ainsi que l'un des services de courrier les plus rapides d'Europe. En reconnaissance de ses efforts pour établir des liaisons postales entre l'Allemagne et l'Espagne, il se vit conférer par l'empereur Léopold Ier la dignité héréditaire de chevalier impérial (1680). F. témoigna également de ses compétences et de ses talents d'organisateur dans d'autres fonctions; il fut concessionnaire de l'orphelinat de Berne (1675-1685), éditeur du premier hebdomadaire bernois, la Gazette de Berne (1677), concessionnaire de l'atelier monétaire de Berne (1678-1681), bailli de Wangen (1680-1686) et membre du Petit Conseil (dès 1695). La fortune amassée pour l'essentiel grâce au service postal lui permit d'acquérir en 1683 la seigneurie de Reichenbach (auj. comm. Zollikofen) et de reconstruire son château.


Bibliographie
– H. Müller, Die Fischersche Post in Bern in den Jahren 1675-1698, 1917
– H. Braun et al., Beat Fischer (1641-1698), 2004

Auteur(e): Hans Braun / FS