No 2

Näf, Christian

naissance 28.3.1742 ,décès 16.7.1820 à Saint-Gall, prot., de Hemberg et de Saint-Gall (1798). Fils d'Isaak. ∞ Susanna Frey. En 1776, N. introduisit à Hemberg le tissage de la mousseline. Marchand textile aisé, il s'établit à Wattwil, puis vint à Saint-Gall (sans doute en 1798) où il entra en 1801 dans la Compagnie des mécaniques à filer le coton, qui installa dans les locaux vides de l'abbaye, supprimée en 1798, la première filature mécanique de Suisse. Il s'agissait aussi de la première société par actions de Suisse, créée grâce au consul helvétique à Bordeaux et soutenue par le Directoire commercial de Saint-Gall. Les machines étaient propriété individuelle des actionnaires; N. disposait ainsi d'une des vingt-six jennys, avec 204 broches. L'entreprise se heurta bientôt à de grosses difficultés, mais garde le mérite d'avoir introduit en Suisse la filature mécanique anglaise. En 1803, N. fonda une filature mécanique à Rapperswil (SG), sur le cours du Stadtbach, et importa des machines totalisant 3600 broches. Les ouvriers des environs, craignant le chômage, menacèrent à plusieurs reprises de détruire la fabrique, si bien que le gouvernement saint-gallois adopta des mesures pour la protéger. Pionnier de la filature mécanique du coton en Suisse (qui prit son essor dès 1806), N. possédait aussi une teinturerie, selon un document de 1810.


Bibliographie
– J.M. Hungerbühler, Industriegeschichtliches über die Landschaft Toggenburg, 1852, 68-69, 79-80
– W. Bodmer, Die Entwicklung der schweizerischen Textilwirtschaft im Rahmen der übrigen Industrien und Wirtschaftszweige, 1960, 277
– E. Halter, 150 Jahre Spinnerei Braendlin, 1962
– B. Veyrassat, Négociants et fabricants dans l'industrie cotonnière suisse 1760-1840, 1982, 335, 338
– P. Dudzik, Innovation und Investition, 1987, 67

Auteur(e): Peter Müller / PM