Thielle-Wavre

Ancienne comm. NE, distr. de Neuchâtel, formant depuis 2009 la comm. de La Tène avec Marin-Epagnier. T. naquit en 1888 de la fusion de Thielle et Wavre. La première correction des eaux du Jura a entraîné en 1894 une modification de la frontière cantonale selon l'axe du canal de la Thielle: le château, l'ancien pont et la maison du péage, auparavant situés sur la rive gauche, furent cédés à Berne (Pont-de-Thielle). 1153 Tela (Thela), 1179 Vavra. Thielle: 22 hab. en 1750, 149 en 1850, 230 en 1880; Wavre: 43 hab. en 1750, 70 en 1850, 105 en 1880; T.: 308 en 1900, 277 en 1950, 580 en 2000. Village du Néolithique moyen à Thielle-Mottaz. Stations du Néolithique et de l'âge du Bronze final à Pont-de-Thielle. Piles d'au moins quatre ponts relevés au XIXe s. à Pont-de-Thielle, lieu de passage attesté durant la période romaine et au Moyen Age. Mausolée romain du IIe s. apr. J.-C. à Wavre-Les Biolles, villa à Wavre-Les Perveuils. Pêcherie des XIIIe-XIVe s. à Thielle-Bas de la Poissine; soubassements de maisons des XVe et XVIe s. à Thielle-Bois de Montmirail. Thielle fut un important péage seigneurial. La ville de Neuchâtel en obtint une part dès le XVIe s. Le château, qui servit de prison juqu'en 1848, était le siège de la justice civile et criminelle de la châtellenie de Thielle, dont relevait aussi Wavre, alleu donné à l'abbaye de Fontaine-André en 1179 et érigé en communauté en 1335. Au spirituel, Thielle et Wavre relevaient de Cornaux. Une chapelle Saint-Théodule fut bâtie à Wavre au XIIe s. (disparue à la fin du XIIIe s.). Le domaine de Montmirail, fondé par Abram Tribolet en 1618, fut acquis en 1722 par les Wattenwyl. Les frères moraves y créèrent en 1766 un pensionnat de jeunes filles (plus tard école de langues et de formation professionnelle, depuis 1988 propriété d'une communauté protestante). T. a toujours été agricole; une viticulture modeste a existé jusqu'au XIXe s. à Thielle. Depuis 1970, T. tend à devenir résidentielle, mais son territoire reste largement exploité par les cultures, notamment maraîchères.


Bibliographie
– W. Senft, Ceux de Montmirail, 1947
MAH NE, 2, 1963, 87-92
– J. Heyd, J.-J. Masson, Thielle-Wavre, 1987
– H. Schwab, Les premiers paysans sur la Broye et la Thielle, 1999
– Ph. Bridel, «Le mausolée de Wavre», in RHN, 2003, 171-188
– B. Arnold, A la poursuite des villages lacustres neuchâtelois, 2009
– N. Plumettaz et al., Aménagements fluviaux de la Thielle au Moyen Age: pêcherie et moulin de Pré de la Mottaz, 2011

Auteur(e): Olivier Girardbille