Bacher, Théobald

naissance 17.6.1748 à Thann (Alsace), décès 15.11.1813 en Allemagne. Interprète et secrétaire d'ambassade, B. arriva à Soleure en 1777 pour la conclusion de l'alliance franco-suisse. Chargé d'affaires officiel, il dirigea de fait la mission, alors que Louis Heraclius de Polignac, Jean Gravier de Vergennes et Charles Olivier de Vérac étaient ambassadeurs. Un ordre d'expulsion prononcé en 1792 en raison des sympathies de B. pour la Révolution française fut par la suite annulé. Installé à Bâle, il organisa dès 1793 un service de renseignements important pour le compte de la République française. Il joua un rôle essentiel dans la conclusion de la paix de Bâle, en 1795, aux côtés de François de Barthélemy. Lorsque celui-ci fut nommé membre du Directoire (26 mai 1797), B. le remplaça au titre de chargé d'affaires français officiel dans la Confédération. Le 16 novembre 1797, il fut promu chargé d'affaires français à Ratisbonne (D) et remettra à la Diète, en 1806, la note de Napoléon annonçant la dissolution du Saint Empire. Il fut créé baron en 1810.


Bibliographie
– F. Otto, Theobald Bacher, 1910
– J. Tulard, dir., Dict. Napoléon, 1989, 150-151

Auteur(e): André Schluchter / UG